13. juin, 2019

Lectures croisées de Michel SERRES

« C’était mieux avant », Paris, Ed. Le Pommier 2017, 96p.

« Morales espiègles » Paris, Ed. Le Pommier, 2019, 96p.

Comme je l’indique souvent je fais partie de celles et ceux qui se sont formés tout au long de la vie notamment par des « passeurs de connaissances » à l’image des militants de l’Association « Peuple et Culture » dans les années 1960-1970. Certains ont peut-être connu « les fiches de lecture » qui nous permettaient d’accéder à la littérature… Aujourd’hui les propos de Grand Père Ronchon intéressent-ils Petite Poucette ? Comment transmette ces « morales espiègles » ?

Michel Serres nous invite à poursuivre des débats  pédagogiques intergénérationnels : « Tu ne me rendras jamais ce que je te donne, parce que l’on ne remonte pas le cours du fleuve, en particulier celui du temps, mais tu le rendras à tes successeurs, dans le droit fil du courant. Tu feras le relais, tu passeras la balle »

Il est vrai dans ces ouvrages Michel Serres dépeint des réalités socio culturelles vécues. Pour l’exemple qui parmi vous a connu « la fièvre aphteuse » ? Cette fièvre de cheval que l’on attrape à la fin de l’adolescence en buvant ce « bon ? » bol de lait pris directement sous le pis de la vache. « On n’en meurt pas… pendant deux semaines, pendant lesquelles bouche, langue, gencive et palais se remplissent d’aphtes si douloureux que boire et manger virent au supplice ».  J’ai connu cette réalité comme nombre de celles décrites dans « C’était mieux avant ! »

Dans ces deux courts essais plein de malices nous pouvons apprécier ces échanges entre le Grand-Père Ronchon et Petite Poucette. Les générations précédentes parfois pétris de littérature et de cultures classiques inscrites dans le temps long prennent la retraite, les générations à venir sont connectées et sont liées aux réseaux sociaux, pétris de la culture de l’immédiateté… Pour autant le danger guette… Aujourd’hui comme hier la morale, fut-t-elle espiègle, doit  inciter Petite Poucette à se méfier des réseaux sociaux « les réseaux sociaux permettent, de même, que  l’on se moque d‘un autre par injures et par images… jeunes gens ne vous moquez pas trop vous pourriez tuer »

Michel Serres né en 1930 donne un point de vue anthropologique sur l’état du monde occidental français à dominante agricole et rurale du XXème siècle. Une vision que je partage pleinement même si je suis né 10 ans après lui. Comment vit, comment va vivre Petite Poucette  « stagiaire à vie, chômeuse… » ? Grand-Père Ronchon votaient pour les Hommes, le Progrès de façon narcissique… Petite Poucette défend le Monde, se méfie de l’arrogance de l’Homme, s’approprie les connaissances liées aux sciences de la vie et de la terre…

Au final nous le constatons aujourd’hui Petite Poucette poursuit un nouveau militantisme pour la planète à l’aide des réseaux sociaux. Que transmettra-t-elle dans 50 ans ? Sera-telle capable d’associer la vision historique de Grand Père Ronchon pour encore mieux s’approprier ce croisement entre les Sciences et la Culture qui nait sous nos yeux actuellement ?